Bolivie

 
 

Du 9 au 12 juillet : Uyuni !!

JOUR 1

Le grand jour de notre dernière étape en Bolivie est arrivé!

Nous voila parties de l’agence Torre Tours à 8h, avec Fidele le chauffeur et guide, Modesta notre cuisinière et 2 anglais Sam et Ben, en direction du merveilleux site du Salar d’Uyuni.
On a évidemment une Jeep pour parcourir ces longues distances.

Avant d’y arriver nous avons plusieurs étapes et stops prévus bien-sûr.

IMGP3842

En route 😉

Sur la route, on peut admirer un paysage extraordinaire!
C’est tout simplement grandiose de se retrouver là, on ouvre grands les yeux pour ne rien louper!

On s’arrête d’abord aux abords d’un joli canyon, à Sillar. De superbes crêtes rocheuses balayent le paysage parsemé de cactus.

Canyon de Sillar

On continue notre route vers Awanapampa où pas mal de lamas nous accueillent! Ils sont marrants avec leurs tissus rouges aux oreilles, ça leur donne un charme!

IMGP3854

Un petit coucou à Monsieur le Lama

Pour le déjeuner nous faisons halte dans le village de Cerillos.

IMGP3862

Cerillos

On traverse San Antonio de Lipez (4200m) puis arrivons dans le village en ruines de Fantasma (4690m). A l’époque ce sont les espagnols qui habitaient là pour exploiter l’argent et l’or.
A priori, ils se seraient faits chasser par les vénézuéliens!

IMGP3873

Les ruines à 4690m d’altitude

Nous passons aussi près du Lac Molejone où le soleil commence à descendre, la lumière est superbe!

On continue et les changements de couleurs sont magnifiques.
Il nous reste et encore 20 minutes de route dans la nuit à faire après avoir payé les droits d’entrée au Parc National du Sud-Lipez.

IMGP3882

Le coucher du soleil

A 18h30 nous voilà au premier camp, à Quetena Cnico.
On a droit à du thé et des petits gâteaux en apéro et en attendant le repas, ON SE GELE!
Mais littéralement… Le jeu en vaut la chandelle mais d’attendre dans le froid c’est … vraiment très froid.

Peut-être -15 dehors et l’intérieur n’étant pas non plus hyper bien isolé 🙂 autant dire qu’il ne dépasse surement pas 0…! Faut dire aussi qu’on est en hiver ici et qu’à environ 4500m d’altitude à certains moments, ça se sent!

Quand la soupe arrive c’est une petite délivrance avant d’aller au plus vite se glisser dans le sac de couchage polaire!

P1140613

Gla gla

JOUR 2

La sortie du duvet à 6h45 pour ma part est frisquette! Vite se couvrir, passer à la « salle de bains » (eau carrément gelée pour les mains et le visage…!).
Les gars ont du mal à se lever, de vrais ados ahahha!
Pourtant on s’est pas couchés tard..!

On récupére Magnus, un danois, car tout le reste de son groupe est malade (l’altitude surement car ils sont partis directement après seulement 2 petits jours d’acclimatation à 3000m)…
Il continue avec nous, on est donc 5 dans la voiture mais pour Cam et moi ça ne change pas grand chose comme on est toutes les deux derrière!

On part vers les lacs Hedionda et Kollpa puis au Salar Chalviri avant d’arriver aux sources d’eaux chaudes d’environ 30-35 degrès pour se tremper un peu au milieu de ce paysage désertique.

IMGP3893

Les sources d’eau chaude

C’est ici qu’on déjeune aussi avant de traverser le désert de Dali, dans lequel on peut admirer les différentes couleurs qui composent les montagnes environnantes.

Et là on arrive à la somptueuse Laguna Verde (4400m) au pied du volcan Licancabur (5916m).
La couleur verte de ce lac change en fonction du vent, c’est magique.

Apres avoir fait le chemin inverse, nous voilà au milieu de geysers qui sentent fort le soufre!!
Ca nous rappelle le Kawah Ijen d’Indonesie!
On peut s’approcher très près pour voir l’ébullition, on se prend même les fumées en plein visage!
Expérience rigolote!

Le chauffeur nous emmène à Huaylla Jara, notre camp pour la nuit. On y dépose toutes les affaires avant d’aller à la Laguna Colorada (4300m).
La lumière du soir donne de jolis reflets, surtout avec la présence de magnésium qui donne la couleur rosée. En plus on peut y voir quelques flamants roses aussi, chouette ambiance malgré le vent!
Mêmes les lamas s’abritent mais eux, au moins, ils ont une sacrée épaisseur de poils!!

A notre retour au camp, on prend notre habituel petit thé et à notre grande surprise il y a un poêle!
Du coup on n’a pas eu si froid, ni la nuit car avec notre sac de couchage et le leur, on a eu bien chaud!
Sans parler de la tenue de combat de Cam : bonnet, capuche, masque de nuit, foulard, sweat…!

Une 2ème belle journée qui se termine.

JOUR 3

Pfiou quelle nuit… Couchés vers 21h (on avait seulement, mais c’est déjà du luxe, 2h d’électricité hier soir, donc au lit tôt, mais un des gars est deja pas bien car je le vois se lever, revenir, se relever etc… En début de nuit…
A 23h rebelote mais là, c’est la poubelle de chambre qui a servi pour un petit vomito bien sympathique… Malgre les boules quies j’ai suivi les problèmes gastriques de notre colocataire toute la nuit!
Ca devient psychologique je me demande si j’ai pas mal au ventre mais tout va bien 😉 je me rendors. Le pauvre quand même..

En meme temps on a droit à des chaud/froid entre la journée, la voiture, dehors, la nuit.. Et les repas refroidissent très très vite donc l’un dans l’autre…

Bref il est presque 7h il est temps de se préparer!

Direction le Désert de Siloli où le fameux Arbre de Pierre nous attend.
Il fait partie des formations volcaniques impressionnantes de ce désert. La pluie et le vent y ont bien contribué!

Nous passons par plusieurs lacs : Hondas, Charcota, Hedionda, Cañapa.
Sur chacun d’entre eux on trouve du borax, minéral blanc.

Avant de terminer la journée on passe par un premier salar et arrivons au milieu de nulle part, sur des rails. On est seuls au milieu de ce paysage du far west c’est marrant!

L’hôtel de sel nous attend, il y a tellement la queue pour une seule douche chaude qu’on renonce et allons nous laver les cheveux à l’eau froide dehors…
Souvenirs de Mongolie….!
Aie aie aie ça fait mal au crâne, mais quand je dis mal, c’est douloureux vraiment!!!

On retourne au chaud dans la salle commune pour prendre un thé!

Le dernier soir on a droit à une bouteille de vin, mais aussi de la soupe aux frites c’est….. bizarre !
Des lasagnes made in Bolivia, une petite salade de fruits et un peu de vin!

Ensuite on joue un peu aux cartes avec nos camarades anglais et danois.
Puis c’est l’heure d’aller se coucher…! L’électricité va bientôt couper et demain réveil 5h pour aller voir le lever du soleil sur le « salar d’uyuni »!!

JOUR 4

Le réveil sonne à peine que nous sommes déjà en train de ranger nos affaires et hop dans le 4×4!
Il fait nuit noire dehors. On voit quelques phares de 4×4 devant.

Au loin on commence a apercevoir le jour qui se lève. On découvre petit a petit l’immensité du salar… Mais ça reste encore un peu sombre.

Après une bonne demie heure de voiture on s’arrête en plein milieu du désert de sel. La lumière du soleil commence a pointer le bout de son nez, le ciel est rose orangé c’est superbe!
On fait des photos en sautant par dessus le demi cercle de soleil qui commence à sortir au loin.

Puis on reprend la voiture, en direction de l’île inca huasi!
C’est une formation rocheuse en plein milieu du salar. On monte et la on a une vue à 360 degrés sur ce désert de sel!
Cette île a également pour particularité d’être riche en cactus!! Ils sont immenses! Plus de 3 mètres de haut!

Une fois notre petite visite de l’île terminée, Modesta notre cuisinière nous attend pour le petit déjeuner!
Un thé à la main on admire l’endroit où nous sommes…!!

Le plus fun arrive maintenant..!
Vous les connaissez ou non, mais sur le salar beaucoup de personnes prennent des photos rigolotes en perspectives!
A nous de jouer!
Notre guide nous emmènes dans un endroit encore plus désert.
Et la on essaye de laisser parler notre imagination!!
Preuves à l’appui!
Après une bonne heure sous les flashs de l’appareil photo notre petit périple touche à sa fin…

A la frontière du salar il y a un marché où on achète quelques souvenirs et des cartes postales.
On passe notre dernier déjeuner en compagnie de Modesta et Fidel!
Puis ils déposent les garçons a Uyuni et nous ramène à Tupiza. On a une bonne aprèm de voiture! Mais les paysages sont fabuleux!
Une fois arrivées une douche et au lit!!!

Quel magnifique périple.. INOUBLIABLE!!

Publicités
Catégories : Bolivie | Étiquettes : | Poster un commentaire
 
 

6 et 7 juillet : les mines de Potosi

Nous avons eu 2 jours pleins pour visiter Potosi!
Le centre ville historique est très mignon mais pas très grand.

P1140466

Une des multiples portes d’époque

P1140469

Centre ville

Nous sommes allées visiter la Casa de la Moneda! Pour visiter cet endroit il est obligatoire de prendre un guide. Heureusement c’est gratuit! Ou compris dans le prix de l’entrée…!

La guide est intéressante! Et en plus elle parle français! Trop facile!

C’est ici, à Potosi que l’on fabriquait les pièces de monnaie grâce à la mine d’argent située aux portes de la ville. Très abondante, elle a permis à cette ville un essort économique sans précédent. Potosi était à l’époque une ville plus grande que Londres ou Paris!

La visite est géniale! On peut observer les machines de l’époque qui fonctionnaient à l’aide de chevaux (voire des esclaves), étudier toute la transformation de l’argent jusqu’à la fabrication de la pièce.
Nous apprenons meme que le signe du dollar américain ($), provient de l’insigne de Potosi. Il etait constitué de plusieurs lettres superposées. Les américains n’ont gardé que le « S » barré par le « I » –> $ !!

IMGP3799

L’intérieur de la Casa de ma Moneda

La fonte de l’argent

Une fois la visite terminée nous allons nous promener dans le marché et mangeons avec les locaux.

P1140470

Le resto du coin 😉

P1140473

Avec Dominique

P1140474

Le Api, boisson locale, et une bonne empanada

Dans l’après-midi nous partons au couvant Santa Teresa.

La visite est instructive malgré le fait qu’il y ait pas mal de peintures religieuses sur lesquelles nous ne sommes pas très réceptives.
Mais l’endroit est superbe et l’église ainsi que toutes les explications données lors de la visite, très intéressantes!

Le soir nous faisons une grande soupe avec les aliments achetés au marché! Ça fait très plaisir à Dominique! Et elle a beaucoup ri lorsque nous regardons le film « les profs » car elle est prof 😉 !

Le lendemain matin nous nous levons pour aller visiter les mines! La veille nous avons trouvé une petite agence qui nous inspirait pas mal!

Nous nous rendons au point de rendez-vous. Nous sommes avec d’autres français et une polonaise.
Notre guide Willy nous prête de quoi nous habiller : pantalon, veste, bottes, casque et lampe frontale!

P1140550

Avec Willy, ancien mineur

On est parées! Un petit achat pour les mineurs et direction la mine!

IMGP3814

Cerro Rico

Arrivée au Cerro Rico (la Colline Riche), site honoré pour le Dieu Pachamamac (Huiracocha), on y rentre par une petite entrée pas plus haute que nous.
Il y en a 600 sur le mont qui est menacé d’effondrement.

Le sol est mouillé. Plus on avance et plus la lumière du soleil disparaît. Nous nous retrouvons dans le noir total, heureusement que les lampes frontales marchent!

Avant de visiter les galeries, on dépose des offrandes au Dieu de la mine afin de protéger les hommes qui entrent ici.

P1140507

Dieu de la mine

C’est parti! On passe dans des endroits très étroits, il faut se plier en quatre, grimper à des échelles, franchir des talus glissants, je suis dans mon élément comme un petit singe!

Chacha reste tout de même prudente avec sa cheville qui est toujours un peu faible et qui manque de souplesse.

Nous rencontrons Pedro, jeune de 15 ans et travaillant à la mine avec son père. Il est le plus jeune de la mine alors que son père en est le doyen : 45ans…!

Il nous explique comment il travaille : comment faire des trous dans la roche pour pouvoir y insérer la dynamite, et comment doit-on utiliser celle ci. Intéressant.. Mais dangereux..

Vient le moment des questions.. J’en ai quelques unes… et voila ce qu’il répond :
– Est ce que cela te plait de travailler dans la mine?
– Non, parce que c’est dangereux.
– Pourquoi est ce que tu dois y travailler?
– J’aide mon père pour subvenir aux besoins de la famille, et j’ai besoin d’argent pour mes études.
– As-tu du temps pour étudier?
– Je vais à la mine le matin, je finis vers 15/16h et j’étudie le soir…

P1140529

Pedro, 15 ans

P1140544

Willy et Pedro

Cette petite discussion avec Pedro est assez intense et nous prend légèrement aux tripes quand on l’entend nous expliquer pourquoi il doit être ici..
Et dire que je pourrais avoir en face de moi une de mes sœurs…
On ne vit vraiment pas dans le même monde..
Chez nous quand on est jeune on ne veut pas aller à l’école, ici et c’est comme ça dans beaucoup de pays, les études sont « l’échappatoire », le seul moyen d’avoir une vie meilleure… Et ils veulent vraiment y arriver.

On sort de la mine, puis on prend le temps de discuter un peu avec notre guide.
Lui aussi connait le travail de la mine puisqu’il y a travaillé avec son père et son grand père. Il a commencé très jeune, puis son grand père est mort a cause d’un accident de dynamite, et son père d’une pathologie développée au cours du travail dans la mine. C’est à partir de ce moment là, à ses 19 ans qu’il a quitté la mine pour faire des études de tourisme.

Les mines de Potosi ne sont plus aussi riches qu’avant. Tout l’argent a été exploité et il reste principalement du zinc qui rapporte beaucoup moins aux mineurs.

Cette excursion dans ce côté caché des mines nous a beaucoup plus, et nous a fait, une fois de plus, ouvrir les yeux sur des choses dont on ne soupçonnait même pas l’existence..

Catégories : Bolivie | Étiquettes : , , | Poster un commentaire
 
 

5 juillet : en route pour Potosi et ses mines mythiques!

On quitte notre auberge de Sucre très très sympa!

Apres un petit trajet en taxi avec un chauffeur ultra sympa aussi, nous voilà au terminal de bus, direction Potosi!
On part à 13h donc on a une demie heure pour partager une bonne soupe au soleil!

Le trajet se passe bien, le voisin de Dominique nous conseille de descendre avant le terminus car l’auberge où on va est plus près. Et c’est cool car effectivement on n’était pas loin!

On arrive à La Casona, trop mignon, architecture coloniale superbe et en plus pour un des endroits les moins chers on a de l’eau chaude et du chauffage et ça…
C’est le grand luxe car on retrouve le froid ici à 4000m…!

On se promène dans les rues ensuite et effectivement le manteau, foulard et gants ne sont pas de trop…
La place principale est en travaux mais les églises et rues sont sympas!

On est samedi donc c’est plutôt vivant. On dine dans la rue, empanadas au fromage excellentes accompagnées d’un Happy, boisson locale de couleur bordeaux, chaude et sucrée. On goûte la jaune aussi qui a clairement le goût de maïs! Je suis moins fan mais c’est rigolo!

Un petit tour au marché, on peut même y voir les tirs au but entre les Pays-Bas et le Costa Rica, et après tout ça on a bien hâte de se mettre au chaud.

Catégories : Bolivie | Étiquettes : , , | Poster un commentaire
 
 

Départ pour Sucre : du 1er au 5 juillet

Une voiture nous récupére et à 17h30 nous sommes à l’hôtel pour une bonne douche gelée!

Petit hamburger et direction le terminal de bus en moto taxi avec nos énormes sacs!
Évidemment, période de vacances pour les boliviens donc forcément, plus de place!! Grrr…. Quelle poisse…
Et là, un mec nous aborde pour nous revendre les 2 places qu’il a en trop. Bon coup de chance mais bon faut pas trop en demander, le bus est bien bien bien pourri !!
A tel point qu’un pneu éclate sous nos places (on est au fond) assez violemment en début de nuit… Ils changent le pneu (à voir l’état du pneu « neuf »….!) et on repart, rassurées….!

Et a 4h45 arrêt complet derrière une file de bus, au milieu de rien…
Nous y voila au blocage.. On y a droit aussi! Ca n’aurait pas été jute que tout les voyageurs nous parlent de blocus sans qu’on y passe aussi!

On ne sait pas combien de temps, tout le monde quitte le bus et marche.. La seule fois ou on n’a pas de réserve de bouffe, hummm ça s’annonce charmant!

Bon, on n’a pratiquement pas dormi car la « route », plutôt le chemin ne nous a pas laissé de répit!

IMG_3492

Pneu neuf….

On se repose et à 6h50 on part aussi, harnachées comme des guerrières, à pieds, un peu de moto taxi entre certains points de blocus (on ne peut pas trop en abuser car les manifestant crèvent les pneus des motos… Affolant.).

On arrive à un deuxième blocage, super et comme on dit « jamais 2 sans 3 » on verra dans quelques kilomètres !!

Y’en a marre alors on fait une pause dej puis on continue de marcher je ne saurais dire combien de temps…

IMG_3500

Une pause s’impose!

On trouve un bus qui recommence à avancer en nous assurant qu’il nous amènera à Santa Cruz. On est un peu surprises donc quand on arrive au 3ème blocage (Ben oui, y’avait bien un 3ème!) le bus s’arrête.
On a repayé pour arriver à destination son on se fait dédommager avant de reprendre la route!

IMG_3498

IMG_3496

Ca aurait été drôle de savoir combien de temps et de kilomètres on a marché…
C’est une expérience finalement et on croise énormément de voyageurs, on s’encourage 😉 et un brésilien nous aide à trouver l’ultime minivan en mode stop.

Deux mecs en minivan nous emmènent ensuite jusqu’à Santa Cruz c’est sympa.
Autant dire que Cam a sombré en quelques minutes et moi u peu aussi j’avoue… Épuisante journée mais pas si terrible que ça !

On se douche au terminal de bus après avoir réservé notre bus pour Sucre et laissé nos sacs à la consigne.
Comme ça on peut squatter le hall de l’hôtel où nous avions dormi pour charger les appareils.

Allez…. quand faut y aller… FAUT Y ALLER!!! On achète à manger (oui oui vaut mieux être prévoyantes hein!!) et prenons le bus pourri de chez pourri pour Sucre.
Sans toilette évidemment! Sinon c’est pas drôle!

On est installées tout au fond et on rencontre 3 allemands dont Dominique qui parle français. Elle fait traducteur entre les 2 gars à sa droite et nous à sa gauche!
Depuis un mois on n’a pas croisé beaucoup de touristes donc c’est sympa de papoter un peu!

Pas de route goudronnée?? Ah très bien! Ah mais pas du tout du tout en fait? Non…? Allez bonne nuit!!
Ca saute dans tous les sens! C’est quand même drôle, surtout qu’on est plusieurs mais juste affreux!!! Impossible de dodo du coup sauf au petit matin quand on pose enfin les pneus sur ce qui ressemble à du béton, miracle!

On se pose à l’auberge Wasi Masi, très cool et surtout….. avec douche chaude! Et du wifi! Et un petit dej par dessus le marché !
Ah oui ET près du centre!
Et des lits mous yahooo le luxe! Eeet?? Non c’est fini!!

Une lessive s’impose et on part en balade pour explorer les alentours. On est un peu nases pour aller visiter des musées donc on marche dans le quartier et on mange même une crêpe à la « Pâtisserie », super bon!

Le 4 juillet c’est match de foot France/Allemagne, ALLEZ LES BLEUS!!

(…Bon….. 😦 pas de commentaire hein? Non….. Grrrr…)

Trop déçues…! Mais le bar était sympa!

On va se balader dans la ville, dans les parcs puis on marche jusqu’au mirador pour le panorama en hauteur et de nuit. C’est joli mais ça se couvre donc on voit moins bien.

On retour à pieds et on tombe sur un spectacle de danses diverses à la maison de la culture, c’est gratuit et très sympa!

Catégories : Bolivie | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire
 
 

29 juin au 1er juillet : Amazonie, Beni

Ce matin on part à 7h pour petit déjeuner avec la famille du monsieur de l’agence moxos. Nous sommes seulement deux touristes! Cest cool!!

On commence par visiter la petite ferme (cochons, cheveaux, chiens…) pendant que la cuisinière prépare le petit déjeuner!

P1140149

P1140153

P1140156

P1140168
On a le droit à du massaco! Ce sont des morceaux de bananes vertes coupées en petits bouts, puis frites et ensuite écrasées dans un énorme mortier avec du fromage fondu!
Cela peut paraître étrange mais ce n’est pas mauvais du tout!

P1140355

Massaco tout chaud!

Apres avoir pris des forces nous partons pour 2h de cheval avec Pedro, surnommé Pedrito. On voit plusieurs types d’animaux dans la pampa, surtout des oiseaux!
Perroquets bleus, toucan, bato (plus grand oiseau d’Amazonie en Bolivie), tortues, aigles, et caïmans (même au bord de la route) sont au rendez-vous!

P1140218

La pampa

P1140235

Après la balade, on rentre à la ferme et le déjeuner nous attend!

Ensuite nous rejoignons notre guide au bateau avec sa femme Amada qui cuisine et sa fille de 7 ans Lucia. C’est parti pour 3 jours sur le Rio Ibaré et Mamoré! On vogue sur l’eau et on observe beaucoup d’oiseaux et…. des dauphins roses!!!! Oui! Ce ne sont pas des hallucinations dues à une surconsommation de coca! On ne pensait pas les voir et pourtant plusieurs tout le long.
Bon on vous avoue qu’on ne les a pas vu sauter hors de l’eau, mais on a aperçu à plusieurs reprises leur aileron, tête, et cette couleur rosée de leur peau.

Après avoir navigué quelques heures on arrive au camp! Quel luxe! On ne pensait pas a ce point la tout de même!
Un matelas de paille sur une planche de bois! Le tout dans une cabane sans autre mobilier mais une moustiquaire de compet! Et pour couronner le tout un sol de boue! Parfait pour la peau!
Et on a meme de l’eau presque courante, le fleuve marron est à deux pas!!

On part ensuite se balader un peu avec Lucia! Et à 17h45 on est à table!! C’est l’un des dîners les plus tôt qu’on ait fait c’est certain! Puis au lit 19h! Il fait nuit, pas électricité, donc les possibilités de divertissement sont assez réduites! Apres avoir vu une énorme punaise et une araignée plate dans la cabane (Chacha a empoisonné tout le monde! Pshit pshit!) on essaye de s’endormir.

On entend les bruits de la forêt, les insectes, quelques bateaux qui passent encore, le chien qui court, qui aboie, des oiseaux..

Bonne nuit 😉

Le matin du 30 juin, un magnifique petit déjeuner nous attends…! De la bolognaise! Qui l’aurait vu venir?? Tomates, carottes, petits oignons accompagnés d’une magnifique viande hachée… Ça craque sous la dent c’est merveilleux… « ¡Es muy rico! » Tu parles!
Toute la journée on prie pour que le petit dej de demain soit juste autre chose que de la viande rouge de Bolivie…!

Au petit dej on a même le droit à un thé avec l’eau du fleuve! On prie également pour ne pas être malades! Mais heureusement ils pensent à tout ces boliviens! Du citron pour purifier l’eau, un coup à la casserole et le tour est joué!

Après être rassasiées, on monte dans le bateau. On voit de nouveau des dauphins roses puis même des singes dans les arbres, d’un roux intense.

On arrive ensuite au Rio Mamoré. Le fleuve est 2 à 3 fois plus large que celui sur lequel on naviguait avant!

On accoste à un endroit pour que Amada puisse cuisiner.
Pendant ce temps à nous de jouer!
Une canne à pêche à la main et nous voilà à patienter que l’on titille l’hameçon!
C’est le guide Pedro qui en attrape le premier! Un gros poisson chat!
Puis au tour de Chacha! Yeah! Un bébé poisson chat…

Plus le temps passe et plus le guide en attrape! Chacha gère pas mal aussi! Moi je suis à la traîne mais quand je réussi a en attraper un c’est pas n’importe lequel!
Un piranha mesdames messieurs!!!
Chacha a 3 poissons au compteur, moi seulement un puisque je les assommais sur le bateau en levant la canne à pêche et ils replongeait dans l’eau ensuite, et notre guide en a pêché 9!!!
On va avoir de quoi manger ce soir!

Lorsqu’on rentre Amanda fait cuire le tout! C’est un vrai délice!
Puis nous prenons congés dans nos appartements pour être en pleine forme dès le petit dej!

Après cette 2ème nuit, au petit dej, on a droit aux fritos! Des beignets au fromage! Trop cool! C’est super bon!!!

Du jamais vu depuis le début du voyage, ce matin Chacha redevient infirmière pour un court instant! Le « voisin » de la personne chez qui on est a besoin de vitamines et de cortisone. Notre guide demande donc à Chacha si elle peut faire le nécessaire…
Et la voilà avec une aiguille à la main en train de faire une intramusculaire dans la fesse du monsieur!
On a bien rigolé!!!

Et ensuite on part en balade a pieds dans la jungle avec notre guide Pedro et sa fille Lucia.
Il y a des lianes partout! Les arbres sont immenses!! Le mapahoa a des racines énormes, bien plus grandes que nous!

On longe le rio Ibaré, mais nous avons du mal à l’apercevoir a travers toute cette végétation! On cueille des citrons pour purifier l’eau du fleuve, et le seul citron que Chacha s’apprête à cueillir est recouvert d’une araignée toute velue! Impressionnante!

On s’amuse ensuite (enfin surtout moi) à faire Tarzan en se balançant sur les lianes! Yeah! Manque de chance il y en a une qui lâche et qui s’écrase tout près de Chacha! Ohhh mince je l’ai loupée!!!!! Hahahaha.

On rentre déjeuner, puis il nous reste un peu de temps pour nous prélasser dans un hamac avant de rentrer.
Nous mettons plusieurs heures avant d’arriver à bon port. Cela nous laisse le temps d’observer toute cette faune et cette flore! Dauphins, tortues, singes, martins pêcheurs…

Puis vers 17h30 nous arrivons et une voiture vient nous chercher pour nous déposer à l’auberge.

Encore un moment assez inoubliable dans cette Amazonie!

Catégories : Bolivie | Poster un commentaire
 
 

27 juin : Trinidad

On profite de la journée pour se balader dans le centre de Santa Cruz après avoir acheté le billet de bus pour ce soir.

Un déjeuner dans un petit resto allemand/bolivien, soupe, pâtes et café ça fait du bien un vrai repas!

IMGP3516

Place centrale de Trinidad

IMGP3522

Une des rues surpeuplées 😉 !!!

Allez il est 22h, on arrive à 7h30 à Trinidad, en Amazonie au nord est de la Bolivie.
On marche jusqu’au centre pour trouver une alojemiento « Carmen » et on organise notre tour en Amazonie.
On partira demain pour 3 jours!

On prend le déjeuner dans un resto/buffet (enfin resto…!) et on assiste au match de foot Brésil/Chili.

Étant donné que nous n’aurons pas de douche pendant 3 jours… on profite de l’auberge et l’eau est froiiiiiide c’est pas possiiiiiiible…..!

On se fait, comme à notre habitude, un dîner dans la rue avec un petit hamburger et on rentre car c’est un peu mort ici!!

Catégories : Bolivie | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire
 
 

25-26/06 : départ pour Santa Cruz

Départ en bus de nuit pour Santa Cruz mais avant de monter dans le bus, à 21h30, on nous dit qu’à cause d’un blocage on ne part pas.

On nous propose de nous rembourser, on le fait puis quelqu’un nous dit qu’il n’y finalement pas de blocage!!!!
Et on voit la dame revendre tous les billets à l’office, mais à d’autres personnes, sympa!
Ils ne nous revendent donc pas de billets ensuite car tout est parti…. Ce sera donc une nuit à l’hôtel en face du terminal.

Y’EN A MARRE NON MAIS…!!!!

On part le lendemain vers 9h et passons la journée dans le bus.
Une bonne douche froide à l’hôtel, ouuuuh ça revigore mais c’était assez humide tout le trajet donc ça fait pas de mal!

Catégories : Bolivie | Étiquettes : , | Poster un commentaire
 
 

21 et 22 juin : Parc National de Toro Toro

8h ce matin départ avec un guide (obligatoire) et un petit groupe en direction des grottes où on joue aux spéléologues avec nos casques, lampes, on se contorsionne c’est chouette!!!

IMGP3335

L’entrée des grottes

IMGP3338

We did it 🙂

IMGP3325

En mode « rampeeeeeez »!!

Juste après on se rend en minivan vers la ciudad de itas on marche dans les montagnes, les vues sont magnifiques avec ce temps superbe.

Le guide est un peu trop discret il ne dit pas grand chose mais les balades sont extras!!

IMGP3344

Quelles étendues…

IMGP3357

La ciudad de Itas

On rentre vers 15h30 et la douche fait du bien!

Le lendemain on se lève tôt pour bien profiter de la journée.
Bon meme si le guide est obligatoire, c’est surtout pour une raison financière, et nous décidons de nous rendre au Canyon par nous même, on n’est pas dans des groupes pour marcher.. Et ça n’a pas l’air compliqué.

On arrive au poste de contrôle mais il doit être trop tôt, personne n’est là!

Depuis le village, un petit chien nous suit, finalement on a un guide!!

P1140105

Mini guide en avant!

A part une petite erreur de route qu’on rectifie après avoir atteint le mirador (point de vue impressionnant à 300m au dessus du canyon!) on trouve les fameuses empreintes de dinos, il y en a une énormissime!!! On peut s’allonger dedans!

P1140071

The mirador

P1140085

P1140086

La patoune du dino!!

On continue notre rando en descendant dans le canyon et on y trouve de belles cascades!!

On y croise quelques personnes et un seul guide nous dit « attention si vous n’avez pas de guide c’est dangereux ça glisse….! ».
Mais franchement… Même des enfants le font sans problème!

On rebrousse chemin pour remonter et on rentre par un autre chemin un peu moins joli mais qui nous ramène au village!

On est de retour à 12h au bout de 4h50, bon timing car il y a un bus à 13h. Là c’est un vrai bus (hummm un bus heu… Montagnard quoi!!!).
Hey bien finalement ça secoue moins que le minivan et Cam reconnaît la route près de chez Sergio après 5h de trajet et demande à nous faire descendre au lieu d’aller jusqu’en ville, à 35 minutes de là!

On a juste à prendre un petit taxi local (un gentil monsieur un peu saoul nous aide à l’arrêter!!!) et nous voila chez Sergio à 18h!

On dine tous les trois devant un film et dodo!

Catégories : Bolivie | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.